1. Home
  2. FR
We are reader supported and may earn a commission when you buy through links on our site. Learn more

Les pays des Five Eyes, Nine Eyes, Fourteen Eyes – Comprendre les groupes de surveillance

Aujourd’hui, nous allons vous aider à mieux comprendre les groupes de surveillance Five Eyes, Nine Eyes et Fourteen Eyes, les pays qui y participent et les informations de surveillance qu’ils partagent.

La protection de vos données privées est beaucoup plus difficile aujourd’hui que par le passé. Avant l’avènement d’Internet, pour assurer la sécurité de l’information, il fallait déchiqueter les documents sensibles et masquer votre PIN au guichet automatique. Aujourd’hui, avec des données qui se répandent dans le paysage numérique à la vitesse de l’éclair, rester en sécurité semble être une tâche impossible. Ajoutez à cela les programmes de surveillance de masse mis en place par les gouvernements du monde entier, et les choses deviennent encore plus complexes.

Même si vous n’avez fait qu’effleurer le sujet de la protection de la vie privée en ligne, il y a de fortes chances que vous ayez entendu parler de l’alliance Fourteen Eyes. Cette coalition représente les gouvernements du monde entier qui recueillent et partagent des données sur leurs propres citoyens, permettant ainsi à un pays d’en espionner un autre sans enfreindre aucune loi. Il s’agit d’un risque énorme pour votre vie privée en ligne, ce qui oblige beaucoup de gens à se tourner vers les VPN pour permettre la navigation anonyme sur le Web et garder leur identité en sécurité.

Que sont les groupes de surveillance 14 Eyes et 5 Eyes ? Comment leur existence affecte-t-elle l’utilisateur Web moyen, et comment l’utilisation d’un VPN permet-elle de sécuriser vos données ? Nous examinerons ces questions et d’autres encore dans la rubrique ci-dessous, y compris un guide pays par pays des meilleures juridictions VPN pour assurer votre sécurité, et des meilleurs VPN en dehors du groupe de l’alliance Five Eyes.

L’Alliance des Five Eyes

Five Eyes est un accord de surveillance international conclu entre l’Australie, le Canada, la Nouvelle-Zélande, le Royaume-Uni et les États-Unis. Le pacte permet un partage complet de renseignements entre les nations, y compris les documents relatifs à la surveillance des citoyens et les journaux d’activités en ligne.

L’alliance Five Eyes a des origines de guerre qui remontent aux années 1940, bien que les plus grandes ententes aient été conclues pendant la guerre froide dans les décennies qui ont suivi. À l’époque, la plupart des activités étaient liées à la surveillance d’individus suspects ayant un lien direct avec des menaces internationales. Avec la prolifération de la technologie en ligne, cependant, l’accord s’est poursuivi et s’est étendu pour inclure presque tous les membres des pays en question.

L’alliance Five Eyes comprend :

  • L’Australie,
  • Le Canada,
  • La Nouvelle-Zélande,
  • Le Royaume-Uni,
  • Et les États-Unis

L’arrangement entre ces pays a été gardé secret jusqu’en 2003. Une décennie plus tard, Edward Snowden a divulgué des documents de l’Agence de sécurité nationale (NSA) des États-Unis montrant à quel point les invasions des privatisations personnelles étaient devenues répandues.

L’Alliance des Nine Eyes

Dans les documents qui ont fait l’objet d’une fuite, Snowden a prouvé que les pays de l’alliance Eyes se livraient à une surveillance massive et régulière de leurs propres citoyens et partageaient librement ces renseignements avec d’autres nations. L’accord a été si fructueux que de multiples pactes ont finalement été conclus pour étendre le réseau au-delà des cinq pays initiaux. Les groupes de surveillance Nine Eyes et Fourteen Eyes s’étendent à d’autres pays qui partagent davantage de données, ce qui représente une menace encore plus grande pour les gens ordinaires qui utilisent l’Internet.

L’alliance Nine Eyes comprend tous les anciens pays de Five Eyes et

  • Le Danemark,
  • La France,
  • La Hollande,
  • Et la Norvège.

L’Alliance des Quatorze Yeux

Les pays de Fourteen Eyes incluent ceux ci-dessus dans la Nine Eyes Alliance et

  • Allemagne,
  • Belgique,
  • L’Italie,
  • L’Espagne,
  • Et la Suède.

Tous les groupes susmentionnés et leurs pays associés partagent des informations de surveillance concernant leurs propres citoyens. Ils le font aussi activement et volontairement. En plus de ces domaines, des pays comme Israël, le Japon, Singapour et la Corée du Sud participent à l’alliance sur une base non officielle. Le partage de la surveillance s’accroît au fil des décennies, tout cela étant rendu possible par la facilité avec laquelle ils peuvent recueillir des données par des méthodes en ligne.

Comment un VPN peut-il aider ?

L’échange de renseignements entre les pays représente une menace énorme pour la protection de la vie privée en ligne. C’est pourquoi de nombreux utilisateurs cherchent à utiliser des VPN pour protéger leur identité et leurs informations de base. Cependant, il ne suffit pas de faire fonctionner un VPN, car ils sont toujours soumis aux règles des pays à partir desquels ils opèrent.

Juridiction du VPN

Si vous avez déjà consulté des ouvrages sur la recherche de VPN fiables, le sujet de la juridiction est inévitablement abordé. En termes simples, le pays où un VPN est enregistré établit sa juridiction légale. Peu importe où se trouvent les serveurs de l’entreprise ou même où son équipe opère, seul l’endroit où l’entreprise est enregistrée comme une entité juridique compte.

La juridiction sur les services d’un VPN se traduit directement par la juridiction sur les données que vous partagez par le biais de ce VPN. Il importe peu que vos informations soient cryptées, car la société VPN possède les clés pour les décrypter. Si les lois locales l’y obligent, elle pourrait être forcée de décrypter vos données et de les partager avec des organismes gouvernementaux, le tout à votre insu et sans votre consentement.

Votre emplacement

Un autre facteur que beaucoup de gens oublient est que les lois de votre pays local régissent votre utilisation des services en ligne tels que les VPN. Même si vos données sont cryptées et que votre identité est totalement anonyme, vous êtes toujours lié par les réglementations du pays dans lequel vous vivez ou que vous visitez. Bien que les VPN soient légaux dans presque toutes les régions, ce n’est pas toujours le cas. Assurez-vous que vous respectez les lois locales avant d’utiliser un VPN.

Importance des politiques de journalisation

Les données que vous envoyez via un service VPN peuvent théoriquement être stockées par l’entreprise. Il peut s’agir de tout, des sites Web auxquels vous accédez à l’adresse IP à partir de laquelle vous vous connectez. Si des journaux de ces informations sont conservés, le VPN pourrait les utiliser pour faire correspondre les modèles de trafic aux utilisateurs, exposant ainsi votre identité. Cependant, s’ils ont une politique de zéro enregistrement, vos données ne sont pas stockées, ce qui signifie qu’elles ne peuvent jamais être utilisées contre vous.

Il existe des cas étranges où des enquêteurs de police ont tenté d’obtenir des informations sur les utilisateurs à partir de VPN bien connus. Mais ils sont repartis les mains vides, car le service ne tenait aucun registre, ce qui rendait impossible toute corrélation entre les données, quelle qu’elle soit.

La plupart des VPN promettent une politique de zéro enregistrement dans le plus grand nombre de domaines possible. Il y a cependant des cas où les VPN sont obligés de garder des journaux cachés de certaines activités, surtout s’ils se trouvent dans une juridiction peu amicale.

Juridiction + Quatorze yeux

C’est là que les choses deviennent vraiment compliquées. Si vous vivez ou voyagez dans un pays de Fourteen Eyes, ou si vous utilisez un service VPN dans une juridiction qui fait partie du réseau de Fourteen Eyes, considérez vos données privées comme étant entièrement partagées avec tous les autres pays de l’alliance. Si vous êtes de la Nouvelle-Zélande mais que vous utilisez un service VPN au Canada, vos données ne sont probablement pas plus sûres que si vous utilisiez un service situé dans votre propre cour.

Il y a deux façons de vous protéger contre cela : restez avec un service vérifié qui a une politique stricte de zéro enregistrement, ou vivez et utilisez un service VPN qui n’est pas situé dans l’un des pays du Fourteen Eyes. Il n’est pas toujours facile de se déplacer à travers le monde, bien sûr, donc votre meilleure chance est de trouver un VPN fiable avec une juridiction respectueuse de la vie privée et une politique de non-logging.

Les meilleurs et les pires pays pour les juridictions VPN

Maintenant que vous connaissez les risques posés par le groupe de surveillance 14, 9 et 5 Eyes, et que vous êtes conscient de l’importance des politiques d’enregistrement zéro et des juridictions VPN, il est temps d’examiner quels pays font de leur mieux pour protéger votre vie privée en ligne.

Australie

L’Australie n’impose actuellement aucune restriction sur l’utilisation d’Internet ou l’accès aux données pour ses citoyens ou les voyageurs à l’intérieur du pays. De plus, l’utilisation des VPN est parfaitement légale. Notez cependant que l’Australie fait partie de l’alliance Five Eyes, ce qui en fait une menace potentielle pour votre vie privée si vous vivez ou utilisez un VPN enregistré là-bas. Les sociétés de télécommunications en Australie sont également tenues de stocker les métadonnées pendant deux ans, ce qui peut avoir un impact indirect sur votre vie privée.

Il est également important de noter que l’Australie a adopté des lois contre le cryptage qui ont provoqué un tollé chez les défenseurs de la vie privée. On ne sait pas si et comment cela affectera l’utilisation des VPN dans le pays à l’avenir. Au moment de la rédaction du présent document, cependant, il n’y a aucun changement dans la façon dont l’accès ou les services VPN fonctionnent en Australie.

Bélarus

La Biélorussie est remarquable car c’est l’un des rares pays (et actuellement le seul pays en Europe) à avoir rendu les VPN illégaux. Le gouvernement censure fortement l’Internet local, ce qui affecte à la fois les citoyens et les voyageurs dans le pays. Si vous êtes pris à utiliser un VPN en Biélorussie, vous pourriez recevoir une grosse amende.

Belgique

La Belgique a une politique relativement amicale envers le monde en ligne. L’Internet est libre pour tous les utilisateurs et, pour autant que nous le sachions, le contenu n’est pas censuré par les autorités locales. L’utilisation des VPN est également tout à fait légale en Belgique.

Malheureusement, la Belgique fait partie de l’alliance de surveillance Fourteen Eyes, ce qui constitue une marque légère mais non négligeable contre sa politique de protection de la vie privée. Les fournisseurs d’accès Internet du pays peuvent également être tenus de bloquer les sites Web qui, selon les responsables de l’application de la loi, mènent des activités illégales.

Îles Vierges britanniques

Les îles Vierges britanniques sont un territoire du Royaume-Uni, mais elles sont entièrement autonomes en vertu de leurs propres lois et règlements. Elles ne participent à aucun des programmes de partage de renseignements de Eyes, les VPN sont parfaitement légaux, et l’éloignement physique rend le pays peu susceptible de devenir une cible pour les mandats de protection de la vie privée.

La nature des politiques de confidentialité des îles Vierges britanniques en fait un bon foyer pour les services VPN. En fait, ExpressVPN utilise les Îles Vierges Britanniques comme juridiction.

Bulgarie

La Bulgarie suit l’exemple de nombreux pays européens et dispose de politiques respectueuses de la vie privée qui n’interdisent pas les VPN ou ne forcent pas les entreprises à enregistrer les données des utilisateurs. La liberté d’expression et la liberté de la presse sont des droits protégés en Bulgarie. Cependant, les demandes de données électroniques faites sans autorisation judiciaire suscitent des inquiétudes, de même que la corruption potentielle au sein du gouvernement qui érode lentement ces libertés.

Canada

Le Canada a fait preuve d’un engagement ferme envers l’accès sans restriction à Internet pour tous ses citoyens. Les lois locales protègent les droits de l’individu en personne et en ligne, y compris la liberté d’expression et la liberté de la presse. Le gouvernement a même exprimé son appui à la neutralité du Net.

Les VPN sont légaux au Canada, mais il convient de noter que le pays est membre du plus dangereux des groupes de l’alliance, Five eyes. Un certain nombre de services VPN, dont TunnelBear et BTGuard, sont basés à l’extérieur du Canada.

Chine

La Chine est largement considérée comme l’un des pires pays en ce qui concerne les libertés en ligne. Pour commencer, seuls les VPN approuvés par le gouvernement sont autorisés en Chine, tous les autres services sont complètement interdits. L’Internet est fortement censuré pour tenir certaines informations hors de la portée du public, y compris la plupart des sites d’information étrangers et des services de réseaux sociaux. Ces restrictions ne font que s’aggraver au fil du temps.

Les lois actuelles sur la cybersécurité en Chine imposent de lourdes amendes aux entreprises de télécommunications qui ne respectent pas la réglementation. Les fournisseurs de VPN doivent demander l’approbation du gouvernement avant de donner accès aux locaux. Les citoyens surpris à accéder à l’Internet international ouvert avec un VPN sans autorisation préalable du gouvernement sont passibles d’amendes.

Pour ces seules raisons, on peut supposer sans risque que si vous utilisez Internet en Chine, vous êtes suivi, surveillé et espionné. Il existe cependant quelques solutions de contournement occasionnelles, mais utilisez-les à vos propres risques.

République Tchèque

Dans l’ensemble, la République tchèque ne restreint ni ne censure l’accès à l’Internet à l’intérieur de ses frontières. Le pays a également mis en place plusieurs lois qui protègent effectivement les libertés d’expression. Les discours de haine et d’autres types spécifiques de propagande sont interdits et les fournisseurs d’accès à Internet doivent restreindre l’accès aux sites étrangers non réglementés de jeux et de loteries, mais à part cela, Internet est aussi ouvert et libre que n’importe où. Les adresses IP tchèques sont populaires auprès des spoofers dans les pays voisins moins progressistes.

Danemark

Le Danemark a mis en place de solides protections qui tiennent la censure à distance à tous les niveaux, y compris celui du gouvernement. Les fournisseurs de services Internet sont tenus de coopérer avec la police pour bloquer la pornographie infantile, et certains sites de torrents sont bloqués par quelques fournisseurs de services Internet, ce qui signifie que les habitants ne pourront pas accéder à ce contenu lorsqu’ils se trouvent dans le pays.

Le Danemark fait partie du groupe de l’alliance Nine Eyes. Cela signifie que les données qui passent par le pays ne sont peut-être pas entièrement confidentielles en raison des accords de partage de renseignements qu’il a conclus avec d’autres grandes puissances mondiales, notamment les États-Unis et le Royaume-Uni.

Finlande

La Finlande est l’un des meilleurs pays en termes de politiques de confidentialité en ligne conviviales et de lois anti-censure. Les VPN sont tout à fait légaux dans le pays et il n’y a aucune restriction gouvernementale sur le contenu d’Internet. Les FAI bloquent souvent la pornographie infantile dans le pays, ces filtres sont volontaires et ne sont pas exigés par la loi. En outre, la Finlande ne fait partie d’aucun des groupes de surveillance mentionnés ci-dessus.

France

La liberté d’expression en ligne et l’accès non filtré à Internet sont tous deux officiellement soutenus par le gouvernement français. Des rapports récents suggèrent qu’il y a certaines restrictions à l’horizon alors que les responsables tentent de faire face aux fakes news et aux menaces terroristes qui proviennent de sources en ligne.

Cela étant dit, la France fait partie du groupe de surveillance Nine Eyes, qui est une préoccupation générale pour la vie privée. Des efforts de surveillance et de collecte de données ont été lancés au cours des dernières années et les spécialistes de la protection de la vie privée s’interrogent sur l’avenir de la sécurité de l’accès Internet en France.

Allemagne

L’Allemagne est membre du groupe d’alliance Fourteen Eyes élargi. Malgré cette marque noire dans son dossier, l’Allemagne exprime toujours son engagement à respecter la vie privée et la liberté d’expression en ligne. Les VPN sont légaux en Allemagne, et un certain nombre de services font du pays leur foyer juridictionnel.

Une nouvelle législation en Allemagne suggère que le pays se prépare à étendre ses efforts de surveillance en ligne dans un avenir proche. Il existe également des lois qui permettent de surveiller et de journaliser les citoyens même en l’absence de tout soupçon d’activité criminelle. L’Allemagne fait également l’objet d’un examen minutieux en raison de ses lois sévères sur la conservation des données qui rendent les politiques d’enregistrement zéro plus difficiles à respecter.

Gibraltar

Gibraltar est un peu semblable aux îles Vierges britanniques. Techniquement, elle fait partie du Royaume-Uni, mais elle est autonome avec ses propres règles et règlements. Les VPN sont légaux à Gibraltar et le pays ne censure ni ne restreint son Internet d’aucune façon. Il ne fait pas non plus partie des groupes de surveillance dont il a été question plus haut.

Les défenseurs sérieux de la vie privée doivent cependant savoir que Gibraltar n’est pas complètement indépendant de la Grande-Bretagne. Ils comptent sur le pays d’origine pour les questions de défense et de sécurité, ce qui donne au Royaume-Uni le droit d’assumer le pouvoir et de prendre des décisions lorsqu’il s’agit de questions comme la surveillance en ligne. Cela n’est pas encore arrivé, mais c’est une menace potentielle pour le pays en tant que juridiction VPN.

Grèce

En Grèce, les lois protègent la liberté d’expression en ligne et la liberté de la presse. Il n’y a actuellement aucune preuve que le gouvernement censure ou bloque des sites Web ou interfère avec l’Internet ouvert. La Grèce ne fait pas non plus partie du groupe de surveillance Fourteen Eyes, et l’utilisation des VPN est tout à fait légale.

Il existe cependant des zones d’ombre en ce qui concerne les communications sur Internet. La police a techniquement le droit de surveiller l’activité et les données des citoyens lorsqu’ils se connectent. Cependant, si un VPN est basé dans un autre pays et ne tient pas de registre, cela ne devrait pas être un problème.

Hong Kong

Hong Kong est un territoire chinois, mais il conserve son autonomie complète. Il n’y a actuellement aucune restriction à l’accès au Web initiée par le gouvernement local, et les VPN sont légaux à tous égards. De plus, Hong Kong ne fait partie d’aucun accord international de surveillance.

Les restrictions de censure courantes dans le pays voisin de la Chine n’existent tout simplement pas à Hong Kong. Sa proximité en fait une juridiction incroyablement populaire pour les sociétés de VPN, y compris BlackVPN et PureVPN.

Iran

L’Iran est l’un des pays où les environnements en ligne sont les plus restreints au monde. Pour commencer, seuls les VPN approuvés par le gouvernement sont légaux, ce qui signifie que tous les services gérés par des étrangers sont complètement interdits. Les principales plateformes de réseaux sociaux telles que Facebook et Twitter sont censurées par le gouvernement, ainsi qu’une multitude d’autres contenus provenant de l’extérieur du pays.

Des protestations et une opposition à ces lois strictes sur Internet sont actuellement en cours en Iran. Il reste à voir s’ils pourront ou non renverser la situation. D’ici là, aucun VPN non approuvé ne peut être utilisé à l’intérieur du pays, et vous ne devriez jamais faire confiance à un service enregistré à l’intérieur du pays.

Israël

Israël offre de bonnes protections pour son accès à Internet, permettant la liberté d’expression et la liberté de la presse sans restriction. Jusqu’à présent, aucun cas documenté de censure gouvernementale ou de restriction similaire de l’accès à Internet en Israël n’a été signalé.

L’utilisation des VPN est légale en Israël, mais il est bon de rappeler que le pays a un pacte de coopération avec les nations qui partagent des renseignements dans le cadre de l’alliance ” Fourteen Eyes “. Ils ne sont pas officiellement membres de ce groupe, mais ils sont connus pour leur coopération.

Italie

L’Italie protège activement les libertés en ligne des visiteurs et des résidents du pays. Le gouvernement ne bloque ni ne filtre les contenus, à l’exception de certains sites de pornographie infantile et de jeux d’argent. Les VPN sont légaux, mais les entreprises de télécommunications doivent conserver les données Internet pendant six ans au maximum, ce qui peut être une source de préoccupation pour certains utilisateurs. L’Italie fait également partie du groupe de l’alliance Fourteen Eyes.

Japon

Le Japon a la position unique d’être un contributeur présumé à l’alliance Five Eyes, mais pas un membre confirmé. Les VPN sont légaux dans le pays et la censure est interdite grâce à de fortes lois sur la liberté d’expression. Certains fournisseurs d’accès Internet filtrent la pornographie infantile, mais cela est volontaire et non pas mandaté par le gouvernement.

Il est à noter que la Cour suprême du Japon a récemment choisi de permettre à la police de surveiller les activités en ligne de certains résidents même sans qu’il y ait de soupçon d’activité criminelle. Cette pente glissante pourrait mener à une surveillance accrue au fil des ans.

Malaisie

Bien que le gouvernement de la Malaisie ne semble pas restreindre ou censurer Internet, il n’existe actuellement aucun droit constitutionnel dans le pays qui protège la liberté d’expression ou l’accès en ligne. Le gouvernement a le pouvoir de saisir et de conserver des données à sa discrétion. La bonne nouvelle est cependant que les VPN sont légaux, il est donc facile de se protéger contre ces menaces potentielles.

Pays-Bas

Les Pays-Bas n’ont actuellement aucune restriction inhabituelle en matière de censure. Toutefois, les sites de torrents qui font la promotion de contenus piratés sont ou pourraient bientôt être interdits grâce à une nouvelle réglementation. L’utilisation des VPN est légale, mais il convient de noter que les Pays-Bas sont membres du groupe de surveillance Nine Eyes et sont connus pour partager des informations avec des nations étrangères.

Nouvelle-Zélande

En Nouvelle-Zélande, Internet lui-même est largement non censuré, sans restriction et complètement libre de tout contrôle gouvernemental. La liberté d’expression est un droit protégé dans le pays, et l’utilisation des VPN est légale. La Nouvelle-Zélande fait partie du cercle intérieur le plus dangereux des groupes d’accord de surveillance, cependant, Five Eyes. Ce seul fait en fait une juridiction dangereuse pour les sociétés de VPN.

Norvège

Dans l’ensemble, la Norvège exploite un Internet sans restriction et sans censure, avec certaines des meilleures protections en place pour préserver la liberté d’expression. La seule censure qui a lieu à l’échelle du pays est pratiquée volontairement par certains fournisseurs de services Internet qui bloquent les sites de pornographie juvénile, c’est tout. Cette réputation est toutefois légèrement ternie par la participation du pays au groupe de surveillance Nine Eyes, ce qui signifie qu’il est possible que vos informations soient partagées avec d’autres nations.

Panama

La constitution du Panama protège toutes les formes d’expression, en ligne et hors ligne. Les résidents et les visiteurs peuvent utiliser Internet libre et ouvert sans crainte de censure, et l’utilisation de tous les VPN est parfaitement légale. Les lois du Panama interdisent spécifiquement l’ingérence arbitraire du gouvernement ou de la police dans la vie privée des individus, ce qui fait de cette juridiction l’une des meilleures pour les VPN. L’une de ces entreprises est NordVPN, qui est hautement recommandé.

Roumanie

Les VPN sont légaux en Roumanie, et l’Internet local en général est connu pour être libre et sans restriction. Quelques filtres gouvernementaux sont en place pour bloquer la pornographie infantile, mais à part cela, il n’y a pas de blocages généralisés. La Roumanie est en fait considérée comme l’une des meilleures juridictions pour les VPN respectueux de la vie privée en raison de son refus répété de se conformer aux lois de l’Union européenne sur la conservation des données, les déclarant à la fois inconstitutionnelles et portant atteinte aux droits de l’individu à la vie privée. CyberGhost, un autre VPN très respecté, utilise la Roumanie comme juridiction de choix.

Russie

La Russie est le deuxième pays, après la Chine, en termes de manque de libertés sur Internet. Les VPN sont presque universellement interdits dans le pays, seules quelques entreprises agréées par le gouvernement étant autorisées à opérer à l’intérieur des frontières. Le gouvernement filtre activement les contenus qu’il juge inappropriés pour les citoyens, y compris les critiques virulentes de la Russie et de ses autorités.

L’organisation Reporters sans frontières considère que la Russie est un ennemi d’Internet et est activement hostile aux journalistes. Les services de renseignements du pays sont connus pour leur surveillance de masse, tant au niveau national qu’international.

Saint-Marin

Saint-Marin n’impose aucune restriction aux libertés sur Internet. Il n’y a pas de censure, pas d’interdiction des VPN et la liberté d’expression est fortement soutenue. Aucun cas de surveillance de citoyens privés ou de partage de données avec des organisations internationales n’a été signalé à Saint-Marin, ce qui en fait une destination incroyablement attrayante pour l’hébergement de VPN.

Seychelles

Les Seychelles ne participent pas aux opérations de surveillance internationales et ne sont pas connues pour partager des données avec d’autres pays. Les résidents bénéficient d’un accès ouvert, libre et sans restriction à l’Internet, sans interdiction des VPN et pratiquement sans censure. Quelques cas d’ingérence gouvernementale ont été signalés en rapport avec le contenu politique en ligne, mais à part cela, cette juridiction est remarquablement sûre.

Singapour

Le Singapour participe activement à la censure des contenus chez ses fournisseurs de services locaux. Il existe également une liste officielle de sites Web bloqués, gardés secrets. Les VPN sont légaux, mais comme le pays est un contributeur connu des nations de l’alliance Five Eyes, la juridiction est considérée comme généralement peu amicale en tant qu’hôte de VPN.

La Corée du Sud

Les citoyens de Corée du Sud ont un droit constitutionnel à la vie privée. Cela n’a cependant pas empêché le gouvernement local de restreindre le droit à la liberté d’expression, de censurer certains contenus ou de collaborer avec l’alliance Five Eyes à des fins de partage de données et de surveillance.

Espagne

L’Espagne est membre du groupe de surveillance étendue Fourteen Eyes. Elle participe à un partage limité de données avec des pays apparentés, bien que les VPN soient légaux et que le pays ait mis en place des lois qui protègent la liberté d’expression et la confidentialité des données personnelles.

Suède

Les VPN sont légaux en Suède, et il existe de multiples protections en place qui protègent la liberté d’expression, interdisent la plupart des efforts de censure, et interdisent l’interférence arbitraire avec les causes de la vie privée. Les agences de renseignement doivent obtenir une autorisation judiciaire avant de surveiller le trafic en ligne, ce qui est une protection à laquelle même les pays respectueux de la vie privée renoncent souvent.

La relation de la Suède avec les pays de partage de renseignements du groupe Fourteen Eyes a cependant placé ce dernier sous surveillance en tant que juridiction VPN, même si des sociétés comme PrivateVPN y sont enregistrées en toute sécurité. Il est probable que vos données soient en sécurité avec une équipe enregistrée en Suède, mais ses alliances politiques jettent un doute sur ce point.

Suisse

Fidèle à sa réputation de territoire neutre, la Suisse a mis en place une réglementation solide qui protège les libertés en ligne et la vie privée, y compris des lois mises en place pour punir les violations de cette réglementation. Les citoyens ont récemment voté pour approuver la surveillance des activités en ligne au niveau gouvernemental, mais rien ne prouve que cette infrastructure ait jamais été mise en place. Les VPN sont légaux en Suisse, et le pays ne coopère pas avec les accords internationaux de partage de renseignements tels que Five Eyes.

Royaume-Uni

Le Royaume-Uni est un membre fondateur de l’alliance Five Eyes, ce qui lui donne un accès sans précédent et de longue date au réseau international de renseignement et de surveillance. Les récentes lois adoptées par le gouvernement ont commencé à éroder les protections mises en place pour assurer la sécurité d’Internet et des libertés des citoyens, ce qui amène beaucoup de gens à se demander ce que le gouvernement britannique sait de nous. Cette tendance ne montre aucun signe de renversement, ce qui fait du Royaume-Uni l’un des endroits les plus dangereux pour l’accès aux VPN dans un avenir proche.

Au moment de la rédaction du présent document, le Royaume-Uni dispose toujours de lois protégeant le partage de l’information en ligne. Les VPN sont légaux et la censure est également interdite.

États-Unis d’Amérique

Les États-Unis sont un autre membre fondateur du groupe de surveillance Five Eyes, ce qui leur donne un accès complet à la quantité la plus effrayante de données offertes par l’alliance. Il existe des lois constitutionnelles qui protègent la liberté d’expression et la liberté de la presse, tant en ligne que hors ligne, mais les récentes controverses entourant la surveillance gouvernementale et le partage de renseignements ont jeté des doutes sur la façon dont ces lois sont respectées.

Actuellement, les réseaux privés virtuels sont légaux aux États-Unis, et rien n’indique que cette situation sera inversée dans un avenir proche. Cependant, la neutralité du Net est constamment attaquée, car les intérêts des entreprises poussent les législateurs dans de nouvelles directions. Parce que c’est l’un des pays de Five Eyes, les États-Unis sont considérés comme une mauvaise juridiction pour tout service VPN.

Les Meilleurs VPN ( avec des juridictions respectueuses de la vie privée)

Avoir un VPN avec des serveurs rapides, c’est bien, mais quand il s’agit de votre vie privée et de votre sécurité, vous devez vous concentrer sur la juridiction et les politiques de zéro-logging. Les VPN ci-dessous sont tous enregistrés dans des pays avec d’excellents résultats sur ces deux points, et aucun d’entre eux ne fait partie du groupe de surveillance Five Eyes, vous pouvez donc les utiliser en toute tranquillité d’esprit.

1. ExpressVPN

ExpressVPN - Editors choice

ExpressVPN est l’un des VPN les plus rapides et les plus fiables qui existent, et il offre ces fonctionnalités sans compromettre la confidentialité. ExpressVPN fonctionne sans problème sur PC, Mac, iPhone, Android, Fire TV et de nombreuses autres plateformes, toutes avec la même interface en un seul clic et un design léger. Il est facile de] profiter de toutes les fonctions de confidentialité et d’anonymat en ligne, avec une foule de fonctions de sécurité fonctionnant en coulisse pour assurer votre sécurité à tout moment.

Les données qui transitent par le réseau ExpressVPN sont sécurisées par un cryptage AES 256 bits de niveau militaire et sont soutenues par une politique stricte de zéro enregistrement du trafic, des requêtes DNS et des adresses IP. Les informations sont sécurisées par un kill switch automatique et des fonctions de prévention des fuites DNS sur son logiciel. Tous ces éléments fonctionnent avec le réseau ExpressVPN de plus de 3 000 serveurs dans 94 pays différents pour vous offrir une connexion rapide et sécurisée partout dans le monde.

La juridiction d’ExpressVPN est les îles Vierges britanniques, un pays qui accorde une grande priorité à la vie privée et à la sécurité de ses citoyens.

GLOBALEMENT LE MEILLEUR VPN: ExpressVPN est notre top recommandation. Il a une forte compétence en matière de confidentialité et une excellente politique de journalisation zéro. Obtenez une réduction de 49% sur le plan annuel + 3 mois supplémentaires gratuits.

2. NordVPN

nordvpn

Le NordVPN est un VPN populaire, sûr et fiable qui fait fonctionner un impressionnant réseau de plus de 5 300 serveurs dans 61 pays. Chacun d’entre eux est disponible sans aucune limitation de vitesse ou de bande passante, vous permettant de vous connecter et de profiter de téléchargements illimités depuis n’importe où dans le monde. Cette variété massive permet également à NordVPN d’offrir des caractéristiques uniques de confidentialité comme le double cryptage, la protection contre les attaques DDoS et le routage en oignon sur le VPN.

Les applications légères de NordVPN viennent avec tout ce dont vous avez besoin pour rester en sécurité sur n’importe quel appareil, du PC au Mac, Linux, iOS, Android, Fire TV, et plus encore. Vous bénéficiez également d’un cryptage AES 256 bits, d’une protection contre les fuites DNS, d’un kill switch automatique et d’une politique de zéro enregistrement qui couvre les horodatages, les requêtes DNS, les adresses IP et le trafic lorsque vous vous inscrivez. Il est extrêmement facile à mettre en place

Installez et utilisez NordVPN sur votre appareil préféré, et avec sa juridiction au Panama, vous pouvez être sûr que votre vie privée est respectée.

SUPER OFFRE: Le NordVPN offre une excellente juridiction, une politique de journalisation impressionnante et un cryptage puissant. Protégez votre vie privée avec notre rabais exclusif de 70 % sur le plan de 3 ans.

3. CyberGhost

cyberghost

CyberGhost offre une expérience VPN étonnante pour tous les types d’utilisateurs, y compris ceux qui souhaitent garder leurs données en sécurité sur leur appareil préféré. L’application légère de la société fonctionne sur presque toutes les plateformes imaginables, des PC aux iPhones et iPads, en passant par les appareils Android, les tablettes, les ordinateurs portables et bien d’autres encore. Dès votre inscription, vous aurez accès au réseau impressionnant de CyberGhost, qui compte plus de 3 700 serveurs dans 60 pays, tous avec des données illimitées et sans restriction de vitesse.

Les fonctions de confidentialité de CyberGhost assurent la sécurité de tous grâce à un cryptage AES 256 bits de toutes les données, une politique de zéro enregistrement du trafic, des horodatages et des adresses IP, ainsi qu’une protection contre les fuites DNS et un coupe-circuit automatique. Ces fonctionnalités masquent votre identité chaque fois que vous êtes en ligne, vous permettant de vous connecter avec des données entièrement cryptées et une adresse IP anonyme, quel que soit l’endroit où vous voyagez.

La juridiction de CyberGhost est la Roumanie, l’un des pays les plus sûrs et les plus efficaces pour préserver les libertés en ligne.

OFFRE SPECIALE: CyberGhost offre des dispositions de confidentialité de premier ordre dans un ensemble élégant et convivial. Obtenez un rabais de 79 % sur le plan de 18 mois grâce à notre offre seulement pour les lecteurs.

4. PrivateVPN

privatevpn

PrivateVPN est un VPN solide, sûr et sécurisé qui permet de garder vos données verrouillées quoi qu’il arrive. Il offre certaines des meilleures applications de l’industrie, toutes conçues dans un souci de facilité d’utilisation et de sécurité. Avec PrivateVPN, vous pourrez surfer et streamer en toute confidentialité sur PC, iOS, Android, Mac et autres appareils, tout cela grâce au logiciel léger et simple de la société qui rend la sécurisation de vos données un jeu d’enfant.

PrivateVPN exploite un solide réseau de 100 serveurs dans 59 pays différents. Les données sont verrouillées et sécurisées grâce à un cryptage AES 256 bits pour sécuriser votre connexion, un kill switch automatique et une protection contre les fuites DNS empêchent les fuites accidentelles d’identité. PrivateVPN offre également une politique de journalisation zéro sur tout le trafic, ce qui garantit que votre vie privée n’est jamais menacée.

PrivateVPN est enregistré en Suède, un pays avec des lois strictes en matière de protection de la vie privée et d’anti-censure.

EXCLUSIF LECTEURS: PrivateVPN reste fidèle à son nom, en offrant un package de sécurité complet que tout le monde peut utiliser. Obtenez 65% de réduction sur 12 mois de service, plus un mois supplémentaire gratuit avec notre lien.

5. PureVPN

purevpn

PureVPN adopte une approche unique de la sécurité en ligne. Le service offre de fortes caractéristiques de confidentialité et d’excellentes connexions anonymes, comme tout VPN. Il comprend également un large éventail d’extras de sécurité que peu de ses concurrents offrent. Avez-vous déjà voulu une protection anti-virus sur votre appareil, par exemple ? Qu’en est-il des boucliers anti-malware, des fonctions de blocage des applications et des filtres de site Web intégrés ? Tout cela est inclus dans le logiciel PureVPN, vous permettant d’activer et de désactiver les protections en un seul clic.

PureVPN maintient la sécurité des données avec une politique de zéro-logging sur le trafic, un kill switch automatique, un cryptage AES 256-bit de niveau militaire sur toutes les données, et une protection contre les fuites DNS. Ces fonctionnalités fonctionnent pour garder vos données sécurisées peu importe d’où vous accédez à Internet. Et avec le réseau de PureVPN, qui compte plus de 2 000 serveurs répartis sur 180 sites différents, vous avez la garantie d’une connexion rapide et d’une adresse IP anonyme à tout moment.

La juridiction de PureVPN est Hong Kong, une région qui ne coopère pas avec les efforts de surveillance internationaux et qui n’est pas membre du groupe Five Eyes.

OFFRE ALLECHANTE: Essayez l’un des noms les plus anciens et les plus fiables de l’industrie – PureVPN. Inscrivez-vous avec ce rabais exclusif et profitez de 73 % de réduction sur le prix habituel.

Conclusion

Il devient de plus en plus difficile de sécuriser vos données et votre identité en ligne. La compréhension des complications juridictionnelles telles que les groupes de surveillance Five Eyes, Nine Eyes et Fourteen Eyes rend la tâche encore plus complexe. Avec un peu de recherche, cependant, vous pouvez prendre des mesures supplémentaires pour vous assurer de rester en sécurité en tout temps.

Les VPN ci-dessus sont d’excellents choix pour la protection de la vie privée en ligne. Ils sont également situés dans des pays qui ne sont pas membres du réseau de surveillance Five Eyes, ce qui les rend encore plus fiables.

Vous avez des conseils pour apprendre à connaître les juridictions VPN ou les efforts de Five Eyes ? Partagez vos idées dans les commentaires ci-dessous !

Comment obtenir un VPN GRATUIT pendant 30 jours

Si vous avez besoin d'un VPN pour un court instant en voyage par exemple, vous pouvez obtenir gratuitement notre VPN le mieux classé. ExpressVPN inclut une garantie de remboursement de 30 jours. Vous devrez payer l'abonnement, c'est un fait, mais il permet un accès complet pendant 30 jours et ensuite vous annulez pour un remboursement complet. Leur politique d'annulation sans poser de questions est à la hauteur de son nom.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.